• Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, Le Doubs : les recettes

    Recette de la galette sèche de Besançon

     Facile.

    Proportions : 400 g de farine,

     5 œufs,

    80 g de sucre,

     une pincée de sel,

     4 cuillères à soupe de crème fraîche,

     deux cuillères à soupe d’huile.

     Plus Beurre et sucre.

     Mélanger tous les ingrédients avec les mains afin d’obtenir une pâte assez ferme.

     L’étaler finement sur le lèche frites beurré et chemisé de sucre.

     Déposer une noix de beurre tous les six centimètres et saupoudre sucre.

     Cuire au four préchauffé à 150 degrés pendant un quart d’heure. Bon goûter !


    1 commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, Le doubs : les recettes

    Le toutché

    Proportions pour deux gâteaux d'environ 30 cm de diamètre :

    500 grs de farine.

     1/4 de litre de lait.

     1 cuillère à café de sel.

     3 cuillères à soupe de sucre en poudre.

     40 grs de beurre.

    20 grs de levure de bière en poudre (ou fraîche).

    2 cuillères à soupe de crème.

     3 oeufs. (de la crème pour le dessus)

    Mettez à tiédir le lait et ajoutez le sel, le beurre, et le sucre.

     Quand le beurre est fondu (mais il ne faut pas que le mélange soit trop chaud), commencez à verser doucement un peu de farine et ajoutez la crème et un oeuf.

     La pâte doit être molle.

     Emettiez la levure et battez l'ensemble puis ajoutez le reste de la farine.

     La pâte doit être consistante, mais ne plus coller à la cuillère.

     Couvrez alors le récipent avec un linge, et laissez lever 2 heures dans une pièce assez chaude sans courant d'air.

    La pâte doit doubler de volume.

     Faites ensuite redescendre la pâte en la remuant et laissez monter une deuxième fois.

     Ensuite l'étendre sur une tôle, laissez là monter une dernière fois et la parsemer de noisettes de beurre. (5 minutes environ)

     Ensuite versez dessus un mélange fait avec 2 oeufs, du sucre, et de la crème, et cuire 1/4 d'heure sur thermostat (6).


    votre commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, La Dordogne : les recettes

    Recette de la liqueur de noix du Périgord 

     Facile.

    Proportions :

     Dix noix,

     40 cl d’alcool de fruits acheté en pharmacie (90 degrés),

     60 cl d’eau,

    35 morceaux de sucre standard.

    Ramasser les noix avant le 14 juillet.

    Couper les noix en quatre et les mettre à macérer dans l’alcool, pendant quarante jours.

     Filtrer.

    Mélanger avec l’eau et le sucre.

    Laisser reposer.

     Le lendemain, mettre en bouteilles.

     Attendre trois mois… c’est long


    1 commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, La Dordogne : les recettes

    Recette du cake aux pommes et aux noix de Périgueux

    Facile.

    Proportions :

     4 pommes,

     150 g de noix,

    250 g de sucre,

     

    250 g de farine,

     250 g de beurre,

     3 œufs,

     un sachet de levure,

    une pincée de sel.

    Préchauffer le four à 180 degrés.

    Mélanger le sucre et les œufs.

     Ajouter la farine tamisée avec la levure, Le beurre ramolli, puis les pommes en dés et les noix.

    Verser dans un moule beurré et chemisé de sucre.

     Enfourner pendant 40 minutes.


    votre commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, La Dordogne : les recettes

    Gâteau aux Châtaignes

    Courses 1 kg de châtaignes

     - 400 g de chocolat noir

     - 50 g de sucre

    - 70 g de beurre

    50 g de crème fraîche

    - ½ verre à digestif de liqueur de châtaignes.

     Préparation Faire cuire les châtaignes dans de l’eau frémissante.

     A part, faire fondre le chocolat noir avec le beurre et la crème fraîche.

     Dans un mixeur, mélanger les châtaignes cuites et le chocolat fondu, incorporer le sucre et la liqueur.

     Mélanger dans le mixeur jusqu’à obtenir une patte homogène.

     Mettre le tout dans un moule à cake et laisser au réfrigérateur 12 à 24 heures.

     Ce gâteau se marie très bien avec de la crème anglaise.


    1 commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, La Dordogne : les recettes

    tarte aux noix périgourdine

    Facile.

    Proportions :

    Une pâte brisée,

    200 g de noix,

     200 g de sucre roux de préférence,

     200 g de crème fraîche épaisse.

     Mixer les noix.

    Mélanger tous les ingrédients et les étaler sur la pâte.

    Cuire au four préchauffé à 180 degrés pendant trois quarts d’heure.


    1 commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, La Creuse : les recettes

    Le Creusois

    Ingrédients

    4 blancs d'oeufs

    75 g de beurre

    125 g de sucre

    90 g de farine

    125 g de noisettes en poudre

     Préparation

     Battre les blancs en neige.

     Ajouter le beurre fondu, le sucre, la farine et les noisettes.

     Bien mélanger le tout.

     Faire cuire 25 minutes au four à 180° (thermostat 6).


    1 commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, La Creuse :  les recettes

    La flognarde, ou flaugnarde, est un dessert originaire du Limousin voisin du clafoutis.

    La principale différence est qu'on y intègre d'autres fruits que la cerise.

     La plupart du temps les Limousins y mettent des pommes.

     Voici ici la recette d'une flognarde plus « originale »...

    Temps de préparation : 20 min Temps de Cuisson : 30 min 

     Ingrédients (pour 6 à 8 personnes) :

     100 g de raisins secs

    100 g de sucre semoule

     100 g de farine

    4 œufs

     8 pruneaux

     4 abricots secs

    40 g de beurre

     1 dl de rhum

     13 g de sel

     1 l de lait

      Préparation

    Dénoyauter les pruneaux et les faire macérer dans le rhum avec les abricots coupés en petits pendant 3 heures au minimum (temps conseillé 10-12 heures.

     Préchauffer le four à 220°C.

     Battre les œufs entiers et le sucre dans une terrine jusqu'à ce que le mélange soit mousseux.

    Ajouter petit à petit la farine avec le sel, en mélangeant, délayer avec le lait en remuant.

     Ajouter les fruits macérés et le rhum.

    Beurrer un plat à gratin, verser la pâte, parsemer le dessus de noisettes de beurre.

     Enfourner à 220°C 30 min.

    Servir tiède.


    1 commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, Les Cotes d'Armor : les recettes

    Kouign amann et sa glace au jus de pomme 

     Pour 6 personnes

     Ingrédients

     250 g de farine

    150 g de beurre demi-sel

     150 g de sucre semoule

     20 g de levure de boulanger

     15 cl de lait

     1 jaune d'oeuf

    Pour la glace 5 jaunes d'oeufs 100 g de sucre semoule 50 g de beurre doux ou demi-sel 40 cl de jus de pomme fermier 10 cl de crème fraîche épaisse facultatif : 1 c. à soupe de fine de Bretagne

     - Préparer une pâte très molle avec la farine, le lait et la levure délayée dans un peu d'eau tiède.

     Laisser lever pendant 30 min.

     Etaler la pâte comme une pâte feuilletée, en rectangle.

     Répartir dessus la moitié du beurre à même consistance, sans aller jusqu'au bord.

     Saupoudrer avec la moitié du sucre.

     Plier le rectangle en 3 façon portefeuille.

     Laisser reposer pendant 15 min au frais.

     Renouveler l'opération avec le restant de beurre et de sucre

    - conserver un peu de sucre pour la fin.

     - Laisser reposer à nouveau au frais pendant 25 min.

     - Etaler la pâte sur 6 mm d'épaisseur.

     A l'aide d'un emporte-pièce, tailler 12 cercles de 8 cm.

    Les quadriller à l'aide d'un couteau.

    Laisser reposer pendant 30 min à température ambiante.

     Dorer au jaune d'oeuf et saupoudrer de sucre.

     - Cuire au four (th. 5) pendant 25 min.

     Pour faire un gros kouign amann, cuire toute la pâte dans un moule à manquer beurré.

     - Pour la glace : fouetter les jaunes d'oeufs avec le sucre pendant 5 min. Ajouter le jus de pomme bouillant, et éventuellement la fine de Bretagne.

     Incorporer le beurre et la crème. Cuire l'ensemble comme une crème anglaise, en remuant avec une spatule en bois.

    Turbiner.

     - Servir les kouign amann avec une boule de glace.

    Boisson conseillée : jus de pomme fermier.


    1 commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, Les Cotes d'Armor : les recettes

    Tarte aux pommes caramélisées

    Ingrédients

    Pour 4 personnes :

     

     100 g de farine

     50 g de beurre fondu

    100 g de beurre en pommade

    100 g de sucre

    1 pincée de sel

     6 cl d 'eau

    5 g de levure de boulanger délayée

     2 ou 3 pommes reinettes d'Armorique ou golden

    un peu de cassonade ou de vergeoise brune

     sorbet 1 l de lait ribot

    150 g de glucose

     100 g de sirop à 30°

     10 g de stabilisateur sauce

    50 g de beurre

    50 g de sucre

     5 cl de vinaigre

    25 cl de jus de pomme

     1 gousse de vanille

     1 bâtonnet de cannelle

    1 galette de sarrasin

     beurre clarifié

     sucre glace

     Recette :

     1. Disposez la farine en fontaine, ajoutez le sel, l'eau, le beurre fondu, mélangez en tournant avec la main pour incorporer le liquide à la farine. Ajoutez la levure et pétrissez de 10 à 15 min jusqu'à obten-tion d'une pâte lisse et élastique. Façonnez-la en boule et laissezla reposer 20 min à température ambiante.

    2. Mélangez le beurre en pommade et le sucre ; façonnez ce mélange en forme de carré. Faites-le un peu durcir au réfrigérateur, puis incorporez-le à la pâte comme pour un feuilletage mais en donnant seulement trois tours. Abaissez ensuite la pâte et détaillez-la en cercles de 10 à 12 cm de diamètre.

     3. Faites bouillir le sirop et le glucose ; lais-sez tiédir, ajoutez le stabilisateur à 40°. Laissez refroidir, ajoutez le lait ribot, faites prendre en sorbetière. Réservez.

     4. Pour réaliser la sauce, faites mousser sur feu modéré le beurre et le sucre, puis déglacez avec le vinaigre et le jus de pomme. Ajoutez la vanille et la cannelle, faites réduire à consistance sirupeuse.

     5. Préchauffez le four à 180 °. Taillez la galette de sarrasin en julienne. Sau-poudrez- la de sucre glace, enrobez de beurre clarifié, disposez sur une plaque beurrée et faites croustiller au four au dernier moment.

     6. Pelez et découpez les pommes, dispo-sez-les en rosace, faites-les cuire au four avec un saupoudrage de cassonade. Couvrez, en milieu de cuisson, des disques de kouign-amann. Procédez comme pour des tartes Tatin. Servez chaud avec le sor-bet et la sauce.

     Accompagnez d'un chou-chen ou d'un cidre bouché.


    1 commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, Les cotes d'armor : les recettes

    Far breton aux fraises de Plougastel 

     Pour 4 à 6 personnes

     Ingrédients

    350 g de fraises guariguettes de Plougastel

    250 g de sucre

     200 g de farine

     4 oeufs

    40 g de farine

     1 gousse de vanille

    1 l de lait

     beurre.

     - Beurrer avec 20 g de beurre, et farinez légèrement un moule à gratin.

     - Préchauffez le four (th. 9.)

     - Faire tiédir le lait avec la gousse de vanille fendue. Laisser infuser pendant 1h. Jeter la gousse.

    - Dans une jatte, mélangez la farine, le sucre, les oeufs et le lait tiède.

     - Verser l'appareil dans le plat à gratin.

     - Cuire au four (th. 9) pendant 35 min.

     - Sortir le far et faire plusieurs incisions sur toute sa surface. Y glisser les fraises équeutées et coupées en deux. Couvrir avec une feuille d'aluminium beurrée.

     - Remettre au four (th. 4) pendant 40 min.

    - Laisser reposer pendant 2h.

     Boisson conseillée : une bolée de cidre.


    1 commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, La Cote-d'Or : les recettes

    Les nonnettes

    Préparation : 20 min Cuisson : 40 min

    Ingrédients (Pour 20 nonnettes) :

     - 400 g de miel liquide

     - 150 g de beurre

     - 500 g de farine

     - 30 g de levure chimique

    - cannelle en poudre

    - 10 g de grains d'anis

     - 1 citron

     - 1 pot de confiture d'orange

     Préparation : Faites chauffer 40 cl d'eau dans une casserole à feu moyen. Incorporez-y 100 g de beurre, le miel, le sucre.

     Mélangez ceci sur le feu jusqu'à ébullition.

    Faites un puits avec la farine.

    Dedans, mettez-y levure, anis, cannelle.

     Pétrissez le tout.

     Avec le mélange obtenu, refaites un puits.

    Déposez ensuite dedans le miel que vous aurez pris soin de faire tiédir avant au micro-ondes ou au bain-marie.

     Mélangez bien.

     Faites une boule que vous laisserez reposer pendant une bonne heure, à température ambiante.

     Ensuite, incorporez à la pâte le zeste du citron et mélangez.

     Beurrez un moule à muffins.

     Versez la pâte en pensant à introduire, à la moitié de la hauteur du compatiment de chaque gâteau, un peu de confiture d'orange.

     Laissez reposer ainsi pendant encore une bonne heure.

     Faites préchauffer le four à 200°C (thermostat 6-7).

    Faites cuire les nonettes pendant 40 minutes.

     J'espère que vous vous régalerez!


    1 commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, la correze : les recettes

    Tourtou de la Corrèze 

     Préparation : 2 h Cuisson : 45 min

     Ingrédients (pour 30 tourtous) :

    - 300 g de farine de sarrazin

     

     

    - 100 g de farine type 55

     - 1 cube levure boulanger (42 g)

    - 1,5 l d'eau tiède

     Préparation : Diluer le cube de levure avec un peu d'eau tiède.

    Dans un grand saladier mélanger les deux farines, faire un puits et ajouter la levure diluée.

    Bien mélanger en incorporant le reste de l'eau petit à petit.

     Laisser reposer 1 h 30 dans une pièce tempérée pour faire lever la pâte (d'où l'importance d'un grand saladier).

    Cuire les tourtous comme des crêpes.


    1 commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, Le Cher : les recettes

     gâteau sucré aux pommes de terre

    Temps de préparation 25 minutes Temps de cuisson 55 minutes

    Recette pour : 6 personnes

     Présentation Simultanément à la purée de pommes de terre, on peut préparer une purée de carottes, de navets ou de panais, et monter le gâteau :

    une couche de purée de panais (ou navets), une couche de pommes de terre, une couche de carottes et finir par une couche de pommes de terre.

     Ingrédients

     • 300 g de pommes de terre, de type Charlotte, Belle de Fontenay, Chérie, Pompadour

    • 3 oeufs

    • 100 g de beurre

     • 125 g de poudre d’amandes

     • 150 g de sucre en poudre + 20 g

     • le zeste râpé d’un citron

     • 1 cuillère à soupe de rhum

     • 1 pincée de sel

    • Beurre et farine pour le moule

      - Préchauffer le four à 160° C (th 5/6). -

     Laver les pommes de terre. Les mettre à cuire dans de l’eau froide non salée.

     - Compter 15 à 20 minutes après ébullition.

     - Eplucher les pommes de terre, les passer au moulin à légumes pour obtenir une purée.

     - Ajouter les jaunes d’oeufs, 100 g de beurre coupé en morceaux, le sel, la poudre d’amandes, le sucre, le zeste du citron et le rhum.

     Mélanger l’ensemble pour obtenir une pâte onctueuse à laquelle vous ajouterez les blancs battus en neige fermes.

    - Beurrer un moule à charlotte avec le beurre restant, puis fariner légèrement.

     - Verser la préparation dans le moule.

     - Saupoudrer le dessus du gâteau avec les 20 g de sucre restant.

     - Mettre au four pour 45 minutes.

     Vérifier la cuisson avec une aiguille à brider qui doit ressortir sèche.

     - Démouler le gâteau sur une grille.

    - Servir froid avec une compote de fruits, une mousse au chocolat ou une crème anglaise.


    1 commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, Charente : le brulôt charentais

    Un brûlot charentais est un café flambé au cognac.

     Préparation

     Servi froid dans une tasse en grès, le café, noir, est recouvert d'un peu de cognac.

     La soucoupe est garnie de 3 morceaux de sucre imbibés de cognac auxquels on met le feu.

     En brûlant, le cognac de la soucoupe réchauffe la tasse et le café.

     Lorsque la température s'éléve suffisamment, le cognac de la tasse s'enflame.

     Après combustion totale du cognac, on verse le contenu de la soucoupe dans la tasse.

    On obtient une sorte de liqueur de café au cognac.

     Pour une meilleure réussite, on utilise de préférence un cognac spécial à 60°C.


    1 commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, Le Cantal : les recettes

    Clafoutis aux pêches et aux groseilles...

     Préparation : 30 mn. Cuisson : 20 mn.

     Pour 4 personnes

     INGRÉDIENTS

    8 pêches,

     200 g de sucre,

     1 barquette de groseilles,

    25 cl de lait,

     2 œufs,

    14 g de maïzena,

     14 g de farine,

    30 g de sucre,

     1 gousse de vanille ou de l'anis étoilé.

     PRÉPARATION

     Laver et inciser les pêches,

    Mettre dans une casserole avec de l'eau et du sucre (on peut mettre une gousse de vanille ou de l'anis étoilé pour apporter une autre saveur),

    Porter à ébullition, Laisser cuire suivant maturité, une minute environ,

     Refroidir puis éplucher les pêches, Les couper en quartiers et ranger les rosaces dans les plats individuels beurrés et farinés (compter 2 pêches par plat),

     Appareil à clafoutis:

    tiédir le lait avec la vanille, Mélanger les œufs, le sucre, la maïzena et la farine, puis ajouter le lait, Verser dans chaque plat.


    1 commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, Le Calvadas : recettes

    Pour deux falues

     750 g de farine

     125 g de sucre

    125 g de beurre

     125 cl de crème fraîche

    4 œufs

     10 g de levure de boulanger.

     Mettre la farine en fontaine sur la planche, ajouter la levure délayée dans un peu d'eau, avec une pincée de sel, puis le sucre que vous aurez fait fondre dans un demi verre d'eau, la crème mélangée avec les œufs et le beurre fondu.

     Mélanger, bien travailler la pâte, elle doit être mollette.

     La laisser lever à température ambiante.

     Lorsqu'elle est montée, la retravailler et la séparer en deux boules.

    Disposer dans deux plats de cuisson.

     Facultatif : il est possible de séparer les blancs des jaunes et de les battre en neige pour les incorporer à la pâte après mélange.

     Il apparaît que la falue est cuite dans des plats hauts, souvent des plats à terrine, et la falue est ensuite soit démoulée, soit servie dans ce moule et tranchée comme un pâté dans sa terrine…

     Il est également possible de la cuire sur une plaque, en boule, mais comme la pâte est mollette, il vaut mieux prévoir celà pour les petites pièces, genre falues individuelles.

    Laisser à nouveau monter et enfourner à four chaud (th 7) 30 minutes environ.


    votre commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, Le Calvados: les recettes

    Pour préparer une savoureuse teurgoule

     1 litre de lait entier de préférence

     80 g de riz rond (impératif)

     80 g de sucre roux cristallisé

    2 ou 3 secouettes de cannelle en poudre

    1 pincée de sel

    1 feuille de laurier (facultatif)

     1 gousse de vanille (facultatif)

     Mélangez soigneusement le riz, le sucre, le sel et la cannelle avec éventuellement la feuille de laurier et la gousse de vanille fendue.

    Versez le lait en remuant bien.

     Versez la préparation dans un moule et mettez à four pas trop chaud (th 120°C environ) et laissez cuire 3 bonnes heures.

     La teurgoule est prête quand la croûte est dorée et quand la préparation n'est plus liquide.


    1 commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, Les Bouches-du-Rhone : les recettes

    Navettes de marseille

     Biscuit sec en forme de barque à tremper dans le café ou le thé du matin.

    PREPARATION

     1 Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre et une pincée de sel. Former une fontaine et y déposer les oeufs, l'eau de fleur d'oranger et la margarine. Travailler à la main tout en versant l'eau : on obtient une pâte un peu ferme que l'on va laisser reposer 1 heure.

     2 Séparer alors la boule de pâte en 2, puis encore en 2, puis encore en 2 et encore une fois en 2 pour obtenir de petites boules de même taille de 50 g environ.

     3 Les rouler légèrement pour obtenir un petit boudin que l'on aplatit en pinçant les bords et en fendant légèrement le milieu.

     4 Déposer ces navettes sur une plaque préalablement beurrée (ou mieux : sur du papier cuisson). Laisser encore reposer 1 heure. On peut enduire au dernier moment, légèrement les navettes de jaune d'oeuf : elles prendront ainsi un aspect doré.

     5 Enfourner à four chaud 180°C environ pendant 15 minutes environ en surveillant : la teinte doit être légèrement dorée.


    votre commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, Les Boouches-du-Rhone : les recettes

    La pompe

     Le soir, je prépare le levain, ou on l'achète chez son boulanger  mais c'est une pâte qui ne se conserve pas très bien.

    Je prends donc 100g de farine que je mélange avec un verre d'eau tiède dans lequel j'aurais laissé délayer 5 minutes un sachet de levure de boulanger.

     J'obtiens une pâte assez molle, que je vais laisser reposer toute la nuit dans une pièce à température ambiante, surtout pas froide.

     Si l'on laisse reposer le levain plus de 18 heures, il commence à fermenter et devient donc inutilisable.

     Si vraiment on a des problèmes de timing, alors on peut mettre le levain au frigo après 12 heures de repos.

     Je mets un linge humide sur le levain à reposer pour éviter que sa surface ne sèche.

     Le levain, si on le nourrit, ne meurt pas: on le coupe en deux tous les matins, ajoute de la farine et le pétrit : c'est ainsi reparti pour 24 heures au frais et hors courant d'air.

     La moitié que l'on a coupée, on l'utilise pour faire son pain, sa pâte levée, etc...

     au matin, je verse 350g de farine dans un grand saladier dans lequel je fais un puits où je mets deux cuillérées à soupe de sucre, du sel, le zeste d'un citron (prélevé avec une petite râpe), le levain, une pointe de safran en poudre, un demi verre d'eau de fleur d'oranger et un petit verre d'huile d'olive (75g).

    Je mélange jusqu'à absorption de toute la farine.

     Je n'hésite pas à rajouter de l'huile d'olive ou de l'eau si la pâte que j'obtiens est un peu sèche.

    Il faut une belle pâte que je pétris à la main quelques minutes.

    J'étale la pâte dans un moule à tarte classique qui servira plus tard à la cuisson.

     Avant de laisser reposer et gonfler pendant deux ou trois heures, je dessine dessus un motif en forme d'épis avec un couteau.

     Cette fois encore on couvre d'un torchon et laisse gonfler.

     Enfin, dans un four préchauffé à feu moyen (180°), je laisse cuire ma pompe environ une demi-heure, jusqu'à ce qu'elle soit bien dorée et que son parfum prévienne tout le monde dans la maison qu'elle est prête.

     C'est une recette simple d'une sorte de brioche à l'huile d'olive, parfumée, pâte à pain améliorée. Le gibassier est un autre nom de la pompe.


    1 commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, L'Aveyron : les recettes

    La fouace

     Ingrédients Pour 2 kilos de fouace,

    il faut 1 kilo de farine,

     25 g de levain par kilo,

     300 g de beurre frais,

     huit œufs,

     400 g de sucre,

     eau de fleur d'oranger,

     sel,

    un verre de lait

    Mélanger le tout et pétrir pendant une demi-heure.

    La pâte, une fois travaillée doit libérer une bulle d'air.

    Envelopper la pâte dans un torchon et laisser reposer une nuit.

    Le lendemain, donner à la pâte la forme d'une couronne.

     Mettre au four et la sortir dès que la croûte apparaît craquelée et bien dorée.

     Battre un blanc œuf en neige, parfumer d'eau de fleur d'oranger et badigeonner la fouace à l'aide d'un pinceau.


    1 commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, L'aveyron : les recettes

    Le Gâteau à la broche

     Le gâteau à la broche est un gâteau festif. Il est préparé lors les soirées d’hiver dans les pays de la Montagne -Aubrac, Carladez, Viadène- pour les grandes célébrations de la vie.

     Bien des grands-mères rouergates s’y collent encore de nos jours pour les grandes occasions. Ce sont elles qui ont la patience de réaliser ce cône de pâte dorée aux épines saillantes.

     Ce n’est pas une exclusivité aveyronnaise. On le découvre également dans d’autres pays de montagne comme les Pyrénées ariégeoises et même au Pays Basque.

    Et pour cause, le gâteau à la broche est un gâteau festif dont la vocation est de saluer les grands événements de la vie : mariages, baptêmes

     C'est un peu compliqué. Il faut une broche, un cône de 45 cm et un très bon feu.

    Il faut surtout une grande patience conjuguer à une dextérité procurée par la seule expérience du coup de main ancestral. Bien campé à hauteur du foyer, la louche dans une main pour verser la pâte (voir recette ci-contre) sur le moule, la poignée de la broche dans l’autre qu’il ne faut pas cesser de tourner, il faut délicatement verser la pâte sur le cône de la broche

     Ingrédients du gâteau à la broche :

    1 kg de farine,

    24 œufs,

     800 g de beurre,

    1 kg de sucre,

     un paquet de sucre vanillé,

     2 paquets de levure

    1 pincée de sel.

    Casser les œufs et séparer les blancs des jaunes. Mélanger avec ces derniers, le sucre, la levure, ajouter la farine et le beurre fondu.

     Par ailleurs, monter les bancs en neige et les mélanger doucement à la pâte.

     Entourer le moule cônique avec du papier sulfurisé que l'on aura beurré au préalable. Le maintenir avec de la ficelle.

     Si on manque de courage ou d'équipement on peut craquer sur un gâteau à la broche tout fait à : La Pyramide de Montagne 15 rue du Touat 12000 Rodez


    votre commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, L'Aude : les recettes

    Recette locale de l'aude pays cathare : le Pain d'épice 

      Les ingrédients

    250 g de miel du pays cathare, miel typé de caractère

    250 g de farine (avec poudre levante ou 1 sachet de levure)

    50 g de sucre roux (ou un peu plus de miel) 

    1 sachet de sucre vanille

     1 cuillère à café d'anis vert /

    1 cuillère à café de muscade 

     1 cuillère à café de canelle 

     1 cuillère à café de gingembre 

     1 cuillère à café de cumin

    Quelques noix écrasées (ou amandes ou noisettes)

    Quelques clous de giroffle

    un peu de zest d'orange (ou 1 c à soupe de confiture d'orange)

     2 oeufs

    10 cl de lait

    50 g de beurre.

     La Recette

     Faire fondre le miel et le beurre au micro-ondes.

     Mélanger avec la farine, les oeufs, le lait puis tous les épices.

     Mettre la préparation dans un moule à cake prélablement beurré, et enfourner au four à 180 °C.

     Laisser cuire environ 50 mn (à chaleur tournante).

    Démouler le pain d'épice refroidi


    votre commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, L'Aude : les recettes

    clafoutis aux figues fraiches

     Facile

     Pour 4 personnes :

     6 belles figues fraîches

    3 oeufs

     60 g de sucre en poudre

    2 cuillères de miel liquide

    60 g de farine

     30 cl de lait

     30 g de beurre

    Préparation : 15 mn Cuisson : 35 mn Repos : 0 mn Temps total : 50 mn

    Préparation

     1Couper les figues en 4 et les faire revenir quelques instants dans le miel chaud. Les déposer au fond d'un plat beurré.

     2Battre les oeufs en omelette, y ajouter le sucre et la farine. Délayer ensuite avec le lait.

     3Verser la préparation sur les fruits. Mettre au four 35 minutes (180°C), servir tiède.


    1 commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, L'Aube : les recettes

    Recette des croquets de Bar-sur-Aube

    Proportions :

    125 g de farine tamisée,

    2 sachets de sucre vanillé,

    250 g de sucre,

    125 g de poudre d’amandes

     5 jaune d’œufs.

     Préchauffé le four à 180 degrés.

     Mélanger le sucre, le sucre vanillé et la poudre d’amandes ;ajouter les œufs en remuant, puis verser lentement la farine tamisée.

    Malaxer.

    Etaler la pâte au rouleau.

     Découper des bandes de deux centimètres de largeur.

     Placer du papier sulfurisé sur le lèche frites.

     Disposer les croquets.

     Cuire dix minutes.

     Sortir la plaque et décoller les croquets.

     Laisser refroidir, et ranger dans une boîte hermétique.


    1 commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, L'Ariège : les recettes

    Le millas

    400 g de farine de maïs

     300 g de farine de froment

    1 litre 1/2 de lait

    1 litre 1/2 d'eau

     125 g de beurre

    125 g de sucre en poudre

     15 cl d'eau de fleur d'oranger

     1 petite cuillère de sel

    Pour préparer le millas, il faut un chaudron de cuivre (à défaut, un grand faitout), une "toudeilho", cime de sapin (à défaut, une grande spatule) et une nappe blanche de grosse toile.

     Dans le chaudron, faire bouillir l'eau, le lait ;

    saler et verser la farine en saupoudrant et en remuant sans s'arrêter pour éviter la formation de grumeaux.

    Mettre le beurre coupé en lamelles, le sucre et l'eau le fleur d'oranger.

    Cuire à feu doux durant 1 h en remuant souvent.

     Le millas est cuit lorsque la "toudeilho" tient toute seule dans le millas.

    Verser alors le millas sur la nappe farinée en une couche de 2 cm d'épaisseur.

     Le millas se mange lorsqu'il a refroidi, découpé en petits carrés frits à la poêle et sucré.


    votre commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, L'Ariège : recette de l'hypocras

    L'hypocras blanc

    * pinte = 0,93 l once = 1/16 de la livre de Paris soit 2,83 g **

    (hypocras rouge)

    "Vous faut prendre trois pintes* de meilleur vin blanc, une livre et demie de sucre, plus ou moins, une once* de cannelle, deux ou trois feuilles de marjolaine, deux grains de poivre sans piller.

     Passez le tout dans une chauffe avec un petit grain de musc et deux ou trois morceaux de citron : après quoi, laissez infuser le tout ensemble pendant trois ou quatre heures.

     Le clairet** se fait de vin clairet, avec les mêmes ingrédients et appareil." Par le sieur de La Varanne, Ecuyer de cuisine


    1 commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, L'Ariège : recette du vin chaud

    Vin chaud aux noix

    dans une casserole faites chauffer 1 litre de vin (de préférence du Piémont ariegeois)

    ajoutez 250g de sucre et un morceau de cannelle lorsque le vin va bouillir, retirer et versez dans une tasse ou un bol

    emiettez 2 noix au dessus de chaque tasse ou bol


    1 commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, l'Ariège : recette de vin de noix

    Pour un litre de vin blanc ou vin rosé ou vin rouge, c'est suivant votre gout.

     Mettre deux poignées de feuilles de noyer....

     Vous auriez au préalable laver les feuilles à l'eau et les sécher sur du sopalin.

    Vous les coupez grossièrement.

     Vous laissez macérer pendant quinze jours ou trois semaines.

     Au bout de ce temps vous filtrez plusieurs fois si nécessaire.

     

     Vous ajoutez pour 1 litre environ 250 grammes de sucre et si vous voulez corser l'apéro vous mettez un verre d'alcool plus fort....

     Cet apéro s'améliore en vieillissant..

    . Le boire plusieurs mois plus tard.

     Par contre, il semblerait qu'on ne peut le conserver trop longtemps...

    Il était délicieux au bout d'une année. Il est certain que lorsqu'on le goûte, cet apéritif est fort apprécié et la bouteille descend bien vite..... Les amies, je peux vous le dire, même celles qui ne boivent pas du tout, en prennent et y reviennent.... Hihihi... Essayez, vous m'en direz des nouvelles.... A consommer avec modération....


    1 commentaire
  • Blog de lisezmoi :Hello! Bienvenue sur mon blog!, L'ariège : les recettes

    Pour 6 personnes

     La croustade (recette familiale du Séronnais)

     300 g de farine

     1 oeuf entier

     125 g de beurre

    150 g de sucre en poudre

     1 jaune d'oeuf

     1/2 verre d'eau parfumée à la fleur d'oranger et d'eau-de-vie

    1 pincée de levure

     1 paquet de sucre vanillé

     1 cuillère à soupe de graisse de canard ou d'huile

     Initialement dessert du Couserans, la croustade aux pruneaux, aux pommes ou aux poires s'est répandu dans toute l'Ariège.

     La veille, faire un puits dans la farine, casser l'oeuf au centre, ajouter le sel et la levure diluée dans l'eau.

     Incorporer la farine et pétrir jusqu'à la bonne consistance.

     Etirer la pâte sur un marbre ou une table farinés, répartir dessus le beurre coupé en lamelles, plier la pâte et étirer à nouveau.

    La tartiner d'un peu de graisse fondue, la plier à nouveau et la laisser se reposer.

    Le lendemain, préparer les fruits choisis.

     Les pruneaux doivent être souples et pas desséchés. Les pommes ou les poires épluchées seront émincées.

     Quand la pâte est levée, en prendre la moitié, l'étaler au rouleau, en tapisser une platine en fer de 30 cm et répartir les fruits, les uns à côté des autres, sans les faire se chevaucher.

     Saupoudrer de sucre et de sucre vanillé, asperger d'eau parfumée à la fleur d'oranger et d'eau-de-vie de prune.

     Etaler au rouleau l'autre moitié de pâte, en faire un disque que l'on posera sur la platine.

     Badigeonner avec un mélange de lait, de sucre vanillé et de jaune d'oeuf, le tout battu ensemble.

     Au sortir du four (à bois de préférence), saupoudrer de sucre la croustade


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique